Une situation inédite pour nos artisans de volailles et canards

La grippe aviaire, la presse en a parlé : des millions de volailles ont été abattues partout en France.


Mais qu’en est-il VRAIMENT de la situation des petits artisans-producteurs ? 🔥


Nos petits producteurs artisans font face à trois problèmes


1. 🕳 Pénurie d’animaux : La grippe aviaire a fait abattre des millions de volailles.


Il faut savoir que cette grippe n’a touché AUCUNE « petite » exploitation travaillant en autarcie (en Dordogne, en tous les cas).


Pourquoi ?

Ce mode d’élevage s’approche au mieux des conditions de vie naturelle des animaux : ils ne sont pas confinés dans des bâtiments exigus.

Et l’ensemble de l’élevage, du gavage et de la transformation a lieu à la ferme = cela évite la circulation des virus.


Pour info : les exploitations en autarcie pèsent à peine de 3% sur le marché français.💕


Les gros industriels drivent ce marché (3 750 Tonnes, soit 260 Millions d’euros de CA en 2020 en GMS) mais le sourcing des foies n’est pas toujours garanti français, sans parler du mode de gavage. 👻

Eux sont nettement moins impactés avec des achats en masse, des délais de production plus courts.


Nos petits artisans prennent donc du retard pour la prochaine saison. En effet, il y a une pénurie de volailles donc d’œufs, donc de canetons.

Or, nos artisans élèvent, au minimum pendant 4 mois, alors que côté industriel, la durée d’élevage est seulement de 3 mois.


Nous sommes presque fin juin donc pour avoir des foies, des magrets en octobre, le délai est déjà passé pour se laisser le temps de réaliser un élevage de qualité.

fin juin + 4 mois = fin octobre au mieux ! Alors que la saison commence fin septembre.

Les artisans vont donc perdre au minimum 1 mois de travail sur la période clé.


2. 🤠 Les institutions, réglementations ne parviennent pas à être aussi réactives pour les besoins des plus petites exploitations, compte tenu de la situation totalement inédite. La pénurie de personnel et les lenteurs administratives freinent, involontairement, une reprise rapide, maintenant que le virus a été endigué en France pour le moment. Il faut des autorisations pour faire circuler les canetons, sortis des couvoirs, qui ne sont pas encore disponibles.


3. 🌊 L’inflation des matières premières : l’énergie, le papier, le métal des boites de conserves, le verre pour les bocaux pèsent fortement sur la trésorerie de petits artisans déjà bien fragilisés par la covid .


4. 🎅 Et enfin, les consommateurs se détournent du circuit court pour retourner en GMS car ces derniers s’emparent du marché des produits locaux, bons pour leur image.


"Parfois" dans vos supermarchés, vous trouverez de véritables artisans producteurs mais souvent ce ne sont pas de « véritables » artisans surtout s’ils sont référencés sur l’ensemble de notre territoire.

Pour rappel, cela N EST PAS possible qu’un artisan fournisse un stock important, tel qu'il est imposé dans les cahiers des charges des distributeurs.


De nombreux artisans- producteurs ne se relèveront peut-être pas de cette nouvelle crise. ⏳🔥

Si l’on veut garder de la diversité dans nos modes de production, Il est essentiel que vous soyez informés de la situation 🤨 et que vous reteniez simplement les deux points suivants si vous voulez agir à votre niveau.💪


Cet été, prenez conscience que :

- Au restaurant, les plats à base de canard, notamment, seront certainement issus de canards qui ne proviennent pas de France. ❗ D'ailleurs certains bons restaurants, ont déjà supprimé le canard de leur carte pour cet été.

- Si vous faites des achats de produits à base de canard vérifiez bien la provenance des canards. Et limitez vos stocks pour qu’on puisse donner un coup de main aux véritables petits producteurs quand ils auront pu remettre en vente des foies, des magrets de canards de qualité en novembre prochain.

- Demandez à visiter la ferme de l'artisan. Ceux qui n'ont rien à cacher vous ouvriront leurs portes bien volontiers ! 👀👀


C'est carrément notre concept depuis le lancement de notre boutique. Nous, on ❤ le RESPECT et on ne travaille qu'avec des artisans VRAIMENT authentiques.


Soutenons-les afin de continuer à BIEN MANGER !

Ne faites pas vos courses n'importe où !

4 vues0 commentaire