Les Volailles de l'Avenue

Dernière mise à jour : 12 mars

Un couple d'expert des volailles, implanté dans l'ouest de la France qui sait les sublimer en toute simplicité pour ne garder que le goût authentique!







Je découvre et commande leurs produits




Historique :


La ferme de l'Avenue existe depuis plusieurs générations, et, depuis 40 ans elle propose des volailles en vente directe.

En 1998, Vincent Boursier reprend la succession de sa mère et intègre le Gaec des Ebaupinays où son frère, Jean-Marc, s'occupe de la production laitière et Alain Rapion, des cultures.

La vente directe se développe et deux salariés complètent l'équipe : Anne-Laure, la femme de Vincent, qui s'occupe de la préparation des commandes et de la vente et Mathias qui s'occupe de l'abattage, de la découpe, et de la transformation.




Le Savoir-Faire :


Au fil des ans, la vente directe a évolué en élargissant la gamme vers plus de découpes et de produits marinés.

Lorsque j’échange avec Vincent je perçois la curiosité, l’envie du travail bien fait et de répondre aux attentes de ses clients !

La curiosité car il est à l’écoute depuis longtemps des nouveaux modes de commercialisation avec les plateformes locales et son propre site vitrine.

L’envie du travail bien fait avec son mode d’élevage volailles fermières, et les recettes sur les découpes.

Aujourd'hui, la question se pose de demander le label bio sur les volailles (même si depuis plusieurs années, aucun antibiotique n'est utilisé).

Depuis 2020, le lait et les cultures sont en production biologique


Les animaux :


Des poulets, des pintades, des canes, des canards sont élevés tout au long de l'année. En prévision des fêtes, des chapons et des dindes les rejoignent.

Ce sont des poulets roux "à cou plein", très rustique. Leur croissance lente et la vie en plein air leurs donnent une chair ferme et savoureuse.

Les canards barbaries sont vendu entier et les canards mulards, destinés au gavage, sont découpés et vendus en foies gras, magrets, aiguillettes et cuisses à confire.

Chaque mois, 900 à 1000 poussins sont démarrés pour une production annuelle d'environ 10 000 volailles.




L’ artisan, en savoir un peu plus sur lui :


Son plat Préféré : Paella avec des manchons marinés

Son activité Préférée : Footing, variétés

Et n’hésite pas à aller le rencontrer si tu passes dans le coin.

L’accueil sera encore plus agréable si tu dis que tu viens de la part de Je veux du goût et sa boutique Popapotes !


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout